lundi 22 février 2010

Fébrilité

Salut à vous,

Lorsqu'on voit approcher la fin d'une étape, s'installe toujours une fébrilité, différente évidemment, selon ce qu'on s'apprête à franchir. Ce 22 février marque le jour -8 du compte à rebours final de 27 longs mois de traitements orthodontiques, 27 mois à régulièrement sentir sa bouche se déformer, se contorsionner, à vivre avec les blessures et la douleur. Comme on me le fait remarquer chaque fois, j'aurai un sourire nouveau, mais je peux vous dire que chacune des étapes de ce traitement seront à tout jamais gravées dans ma mémoire. Certaines d'entre elles, nécessaires et très efficaces, mais non moins désagréables. Je peux vous assurer que cette différence remarquable dans l'alignement de ma bouche est toute aussi intense entre mes 2 oreilles! Il me semble que cette nouvelle façon d'être organisée côté disposition buccale a influencé mon système de classement mental aussi bien que tous mes dispositifs d'équilibre physique. La seule conséquence regrettable dans cette expérience est la perte d'audition du côté droit, il est difficile à ce stade de savoir si c'est temporaire, mais je peux dire que cela porte à des situations parfois cocasses parfois embarrassantes! Avouez qu'entendre "il est parti en ville" au lieu de "il est parti changer l'huile" et perdre complètement la suite de la phrase qui disait "dans le garage..." amène un moment digne de Juste pour rire, mais aussi entraîne une confusion que je n'apprécie guère. Enfin, je disais à l'ortho la semaine dernière, on ne peut pas redresser une vieille branche sans causer quelque dommage...

Mon blogue célèbre aussi son premier mois d'existence. Comme dans chaque chose que j'entreprends dans la vie, je m'engage à donner le meilleur de moi, et ce jardin virtuel n'est pas différent. C'est avec un réel plaisir que je m'installe chaque fois devant mon écran pour publier un nouveau message. En soi, c'est une merveilleuse découverte, car je croyais que la froideur d'un écran ne pouvait apporter des ondes chaleureuses. Je me trompais, et c'est un des facteurs qui m'encouragent à continuer d'entretenir mon espace virtuel. Cette expérience est vraiment profitable, elle apporte beaucoup de satisfaction. J'espère de tout mon coeur que cet enthousiasme et cette inspiration demeureront longtemps.

Jamais deux sans trois, dit le proverbe. Je travaille toujours à compléter mon album de rénovation. Là aussi la fébrilité est installée. J'en suis au jour 5 de la reconstruction, ma cuisine fleurit! Elle prend forme. Les portes sont maintenant installées, les poignées posées. On attend l'arrivée des électros... Les pages suivantes présenteront la pièce avec les anciens, et l'autre avec les nouveaux appareils. Restera ensuite le dessus du comptoir, une décision que nous tarderons à prendre considérant l'écart de prix entre les différents matériaux.

Je vous remercie encore de me lire, et apprécie chacun de vos précieux commentaires.

A plus.


1 commentaire:

Marie-Josée Trudel a dit…

Ah bien c'est le fun que tu te sois lancée dans le blog, Danielle!

Belle page!

Je t'embrasse!
x x Marie-Josée