Pages

vendredi 9 avril 2010

Planification et souvenirs retrouvés

Bonjour à vous toutes,
Il est plus difficile que je pensais de mettre en page ce moment unique qu'a été le grand verglas. Je me rends compte au fil des lectures de textes s'y rapportant que j'ai oublié bien des détails. Évidemment, ma priorité était le bien-être de ma famille, de composer des repas cuisinés sur un poêle à bois, ou sur un petit réchaud de camping, de m'assurer que l'on avait toujours de l'eau en réserve; quant à Pierre il avait la génératrice à l'oeil. Je me suis souvenue qu'on marchait jusqu'au petit poste d'essence pour se réapprovisionner avec des bidons; pas si mal pour l'aller, le retour était plus périlleux! Marcher sur la glace avec un bidon plein, c'est tout un tour de force. La fatigue n'aide pas la mémoire non plus. Et rendu vers la fin de la semaine, nous étions tous à cran. La rue était déserte. Le soir, nous faisions le guet, car le moindre craquement éveillait notre attention. Ces bruits sont amplifiés par le silence ambiant, la crainte s'installe aussi. Bernard Derome parlait des vols de génératrices! On avait beau avoir enchaîné la nôtre aux montants de la galerie arrière, on l'entendait ronronner depuis le coin de la rue... Impossible de la faire passer inaperçue. Je me suis souvenue aussi de la panique lorsque les rumeurs ont commencé à courir sur une panne générale à Montréal le vendredi. Si ma mémoire est bonne, le Walmart, autrefois au coin de Champlain et Raymond, avait ouvert ses portes pour un court moment et nous étions allés acheter des bouteille d'eau, alors que tout le monde courait les piles et les lampes de poche! J'ai aussi oublié quel jour exactement on a eu le courant pour de bon. Je me souviens cependant des longues heures à essayer de briser la glace dans l'entrée du garage et de l'escalier, à ramasser les branches brisées de l'arbre et à remettre de l'ordre dans la maison...
Ceci dit, j'ai beaucoup de difficulté à trouver le papier et les couleurs pour immortaliser mes photos, mais ça s'en vient! Planifier un album est un processus assez long pour moi, et c'est la première fois que je partage cette expérience avec quelqu'un, que j'en prends vraiment conscience parce que je vous la raconte.
A plus.

2 commentaires:

Marie-Josée Trudel a dit…

Moi aussi je veux scrapbooker cette période. J'en ai beauuuuuuuucoup à dire!

Danielle Champagne a dit…

Marie-Josée, dommage que nous n'y soyons pas rendues ensemble! Tu m'inspirerais... j'ai de la misère à trouver des papiers et des couleurs qui représentent l'hiver, mais pas Noël... et qui vont avec la couleur bizarre de mes photos!!!